Le RÉDI au CENTECH

Le CENTECH rend 3 000 $ de financement disponible pour le RÉDI. Une moitié ira pour l’incorporation et l’autre pour les frais de démarrage, déplacement, impressions, d’équipement et autres. Alain April finance le RÉDI grâce à ses fonds de recherche et Jean E. Fortier pousse le projet avec une efficacité remarquable.

Des prêts de divers ordres sont offerts pour les entreprises telles que celles incubées au CENTECH avec des montants pouvant aller jusqu’à 500 000 $.

ÉCO-GESTION sera présenté à la CMM

J’ai reçu un appel de Simon Lafrance de la Communauté Métropolitaine de Montréal qui est intéressé par ÉCO-GESTION suite à l’envoi de la version 13 de la proposition, contenant les objectifs du projet-pilote.

ÉCO-GESTION pour répondre à cinq des mesures que la CMM doit mettre en vigueur dès maintenant. Parce qu’il a été développé pour les besoins fonctionnels et administratifs des Éco-centres Montréalais et qu’il s’adapte bien.

Recyc-Québec a été mis au courant de la même proposition que celle reçue par la CMM et a été positif quant à la possibilité de financer.

Le RÉDI en France

Je serai en France du 19 février au 2 mars pour assister à une conférence de l’APRIL avant de réseauter avec un pan des affaires en informatique libre, l’auto-proclamée Capitale du libre, Paris.

Mis à par la conférence du 22 je dois me préparer et j’ai besoin de vos yeux pour me dire ce que vous voulez voir à mon retour.

Date limite pour me préparer : 18 février 2007

Le RÉDI à l’École de technologie supérieure

Le RÉDI a reçu l’enthousiasme de François Coallier, directeur du département de génie logiciel et des technologies et l’information de l’É.T.S. Il a été fait mention de pouvoir ouvrir le bassin de développement aux étudiants en génie logiciel et en technologies de l’information.

Ainsi, il y aura rotation naturelle dans le bassin de développement. C’est Ludovic Marcotte qui a mentionné que pour assurer un membership égal dans le bassin de développement il fallait qu’il y ait un moyen de normaliser le temps pouvant être accumulé par chaque membre.

Négociations à l’ÉTS (début) prévues le : 12 mars
Échéance prévue le : 31 mars

Le RÉDI au SAJE Montréal

Le Service d’aide aux jeunes entrepreneurs évaluera le projet Zéro et le gouvernement du Québec me financera pour développer le plan d’affaires et l’aide au démarrage. Le projet peut passer au comité d’évaluation dans un délai de une à six semaines.

L’acceptation du projet Zéro par le comité d’évaluation signifie aussi de bonnes chances de réussites au Concours québécois en entrepreneuriat 2006-2007.

Rencontre prévue au SAJE : jeudi 8 février à 17h
Échéance de remise au concours : 19 mars à 16 heures